Faire du change

Faire du change

Si vous partez hors de la zone euro. Pour changer des devises à taux intéressant avant de partir, pensez à vous rendre dans les endroits très touristiques de votre région, là où les touristes étrangers viennent changer leurs devises. Pour faire l’opération inverse (vendre des euros au lieu de les acheter), les boutiques de change proposent en général des conditions intéressantes. Demandez des petites coupures pour avoir de la monnaie sur place, et refusez les billets trop usagés qui pourraient vous être refusés sur place (dans certains pays, un trou d’épingle suffit à considérer le billet usagé).

A Paris, les endroits les plus favorables se trouvent autour de l’Opéra, sur les Champs Elysées et autour du Louvre. Si vous payez par carte bancaire, attention aux commissions de change parfois élevées. Soyez aussi vigilants dans certains pays (Russie, USA notamment), car les tickets de carte bancaire prévoient une ligne pour le service (« tip »). Si vous ne la remplissez pas, même avec un zéro, le serveur pourra s’en charger à votre place. Ne laissez jamais partir votre carte hors de vue pour éviter les doubles passages sur « fer à repasser ». 

Les travellers chèques représentent une sécurité, puisqu’ils vous sont remboursés en cas de perte ou de vol. Ils sont par contre souvent soumis à des commissions d’achat plus élevées et ne sont pas acceptés partout. Pour transporter votre argent, vous pouvez utiliser une ceinture avec des poches fermées. Enfin, ne sortez jamais votre argent de manière ostensible. Gardez vos grosses coupures à  part de votre petite monnaie, et n’oubliez jamais qu’un seul de vos billets représente parfois beaucoup pour la population locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *